Conseils pour travailler sur un bureau debout dans un confort optimal

Vous voilà en train de déballer votre nouveau bureau debout ? ou peut-être commencez-vous seulement à vous interroger sur l’intérêt d’un tel mode de travail ? Dans tous les cas, voici quelques conseils pour travailler sur un bureau debout de manière confortable.

Conseils pour travailler sur un bureau debout

Premièrement, sachez-le, travailler assis toute la journée n’est vraiment pas une bonne idée, même si on adopte une position optimale. Une myriade d’études scientifiques récentes montrent les conséquences de notre mode de vie sédentaire en termes de risque à plus ou moins long terme. Vous risquez d’avoir à terme des troubles musculo-squelettiques : douleurs au dos, aux épaules, à la nuque. Vous augmentez aussi vos risques de maladies cardio-vasculaires, diabètes et cancers, pour ne citer que cela.

Aussi, idéalement adoptez une vie plus mobile. Malheureusement, un travail consistant à rester 7 heures par jour devant un ordinateur limite fortement les possibilités de mobilité. Ce cas de figure est bien sûr de plus en plus courant au XXIe siècle. C’est là que le travail sur un bureau debout prend tout son sens : il présente une alternative au travail assis et permet de continuer à travailler sur son ordinateur. La bonne nouvelle c’est qu’un certain nombre de constructeurs de mobilier se sont lancés dans la production de bureaux spécialement adaptés au travail debout (voir le comparatif des bureaux debout).

Maintenant que vous savez pourquoi travailler debout, il reste à savoir comment. En fait, si vous travaillez debout sans prendre soin d’aménager correctement votre espace de travail et sans adopter une position adéquate, vous risquez de rencontrer aussi certaines douleurs. Voici quelques conseils pour vous éviter ces désagréments.

1/ Le bassin et le dos

Conseils pour travailler sur un bureau debout

La position de votre bassin est très importante. Si vous adoptez une mauvaise position du bassin, vous risquez de vous esquinter les lombaires, ces 5 vertèbres localisées dans le bas de votre dos. Les douleurs lombaires sont un des motifs les plus fréquents de consultation en ostéopathie. Vous devez éviter de positionner votre bassin trop en avant ; l’arrière du bassin doit être approximativement aligné avec l’arrière de la tête et des pieds. Vous pouvez vous mettre dos contre un mur pour vérifier votre position. Des douleurs lombaires peuvent apparaître si votre bassin pivote vers l’arrière en créant un creux trop important dans le bas du dos. Ainsi, vous pouvez rectifier ceci en serrant légèrement les fesses, votre pubis doit remonter à peine. Essayez de garder le dos droit, sans forcer mais sans être voûté. Une position voûtée peut indiquer un écran trop bas.

2/ Les genoux

Conseils pour travailler sur un bureau debout

 

Ayez les genoux très légèrement pliés vers l’avant, de manière à débloquer vos articulations et votre rotule.

 

 

3/ Les pieds

Conseils pour travailler sur un bureau debout

Utilisez un petit tapis de sol en mousse ou en latex pour augmenter le confort. Vous pouvez alors travailler sans chaussures.

 

 

4/ Les bras

Conseils pour travailler sur un bureau debout

Relâchez vos épaules sont relâchées, les bras le long du corps, ou légèrement vers l’avant. Les avant-bras sont à l’horizontale, formant un angle droit avec vos bras. Mettez vos avant-bras parallèles, droit devant vous. Si quand vous les regardez, ils forment au contraire un « V », vous risquez à termes d’avoir des douleurs au niveau des coudes.

 

 

5/ Les poignets

Conseils pour travailler sur un bureau debout

Lorsque vous tapez sur votre ordinateur, vos poignets ne doivent pas être sollicités de manière trop importante. L’idéal est que quand vos doigts sont posés sur votre clavier prêts à taper, vos mains soient alignées avec vos avant-bras. De cette manière, vous n’aurez pas besoin de plier vos poignets vers le haut ou vers le bas.

Pour éviter que vos poignets ne fatiguent trop vite, vous pouvez utiliser un repose-poignet en gel ou en mousse. Essayez aussi d’avoir les doigts détendus. Pour cela, il existe des claviers ergonomiques spécialement conçus pour les utilisations intensives. Vous enfoncerez leur touches sans efforts, et leur bosse centrale vous permettra de redresser vos poignets dans une position plus naturelle. Ceci limitera vos futurs problèmes d’arthrose. De même que pour le clavier, utilisez aussi un tapis de souris avec un support de poignet intégré ainsi qu’une souris ergonomique. Comme le clavier ergonomique, une souris ergonomique pourra vous éviter les tendinites aux doigts et les douleurs des canaux carpiens.

6/ L’écran

Conseils pour travailler sur un bureau debout

Si vous avez tendance à vous voûter et ressentez des douleurs dans la nuque ou dans le haut du dos, votre écran n’est probablement pas dans une position adéquate. Positionnez votre écran à une distance correspondant approximativement à la longueur de vos bras tendus. Au niveau hauteur, essayez d’avoir le haut de l’écran au même niveau horizontal que vos yeux. Pour connaître la position idéale, relâchez votre cou, le menton plutôt proche des clavicules sans forcer. Dans cette position, fermez les yeux, laissez les se mettre dans une position de repos, ouvrez à nouveau les yeux. Si le milieu de votre écran est dans la direction où pointe votre regard, l’écran est à la bonne hauteur.

Une autre manière de s’assurer de la bonne hauteur de l’écran est la suivante : le haut de votre écran doit être à la même hauteur que vos yeux. Si votre écran est trop bas, vous pouvez utiliser une table de support afin de le rehausser.

7/ Bougez !

Enfin, et probablement le plus important : le corps n’est pas fait pour rester en position fixe. Il est important de bouger régulièrement, faites des exercices quotidiens. Vous pouvez aussi alterner entre position assise et position debout. Pour cela, il existe des bureaux convertibles entre la position debout et la position assise. Vous pouvez aussi utiliser un tabouret haut pour alterner entre positions debout et semi-assise tout en gardant votre bureau en position debout. Vous pouvez bien sûr adopter plusieurs positions debout, vous sentirez rapidement si une position ne vous convient pas : jambes le long du bassin ; jambes croisées ; une jambe tendue l’autre plié le pied sur un petit repose-pied placé devant vous.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :